Nous suivons la situation de la COVID-19 de très près

La situation de la pandémie du coronavirus évolue excessivement rapidement. La CSN tient à aviser son personnel, ses syndicats affiliés et l’ensemble de ses membres qu’elle suit la situation de très près.

Chacune de nos équipes travaille à pied d’œuvre afin d’appuyer les différents syndicats de la CSN au front contre la COVID-19. Nous sommes en contact avec les représentantes et les représentants du gouvernement et des différents organismes auxquels nous siégeons, et ce, afin d’assurer la santé et la sécurité des travailleuses et des travailleurs que nous représentons et de contribuer, au meilleur de nos capacités, au bien-être de l’ensemble de la population.

La pandémie du coronavirus suscite de nombreuses questions, concrètes et complexes, en matière de relations de travail. Afin d’appuyer le travail de ses syndicats et de répondre aux préoccupations des travailleuses et des travailleurs, la CSN met à leur disposition ce document de référence ainsi que cette foire aux questions. Si certains enjeux demeurent sans réponse, merci de nous écrire à coronavirus@csn.qc.ca.

D’ailleurs, dans le but d’assurer un soutien efficace aux membres de nos syndicats éprouvant des difficultés avec leurs demandes de prestation canadienne d’urgence (PCU) et d’assurance-emploi, nous avons établi une procédure :

  • Le membre affecté par une mise à pied ou une perte d’emploi reliée aux mesures prises en relation avec la covid-19 doit compléter sa demande de prestation canadienne d’urgence (PCU) en ligne ou par téléphone avec le système automatisé (1 800 959 2041 ou 1 800 959-2019). Le membre doit avoir été sans revenu d’emploi et sans emploi pour une période 14 jours consécutifs pour avoir droit à la PCU.
    1. Avant de faire sa demande, le membre doit s’inscrire à « Mon dossier » sur le site de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et s’inscrire au dépôt direct.
    2. Si le membre a déjà fait sa demande d’assurance-emploi à cause d’une mise à pied reliée à la covid-19 après le 15 mars 2020, sa demande sera automatiquement transférée au programme de prestation canadienne d’urgence (PCU). Ne pas faire une autre demande au programme PCU.
    3. Si le membre recevait déjà, avant le 15 mars 2020, des prestations d’assurance-emploi, il continue de recevoir ses prestations. Il n’a pas besoin de faire une demande au PCU. Si les prestations se terminent avant le 3 d’octobre, il pourra, lorsque ses prestations d’assurance-emploi seront épuisées, faire une demande pour recevoir la PCU.
    4. Si un membre a été mis à pied après le 15 mars 2020 et se qualifie aux prestations d’assurance-emploi, doit faire une demande à l’assurance-emploi et non pas au PCU.
  • Le membre doit attendre la décision du programme de Prestation canadienne d’urgence ou de l’assurance-emploi. En cas de problème lié à sa demande d’assurance-emploi, prestation canadienne d’urgence ou prestation spéciale (maladie), le membre doit communiquer avec l’exécutif de son syndicat local.
  • Toute demande de prestation (assurance-emploi, PCU ou autre) qui est refusée doit être communiquée au comité exécutif de son syndicat. Attention !!! Il y a une date limite pour contester une décision de l’Agence du revenu du Canada.

Nouvelles CSN COVID-19

10 août 2022 – C’est tout un signal que le tribunal envoie au gouvernement de François Legault : gouverner le Québec, ça ne se fait pas au-dessus des lois.  [ + ]

10 août 2022 – Le Tribunal administratif du travail rappelle au gouvernement qu’il a l’obligation de négocier de bonne foi avec les syndicats. [ + ]

5 août 2022 – La prétention américaine quant à la concurrence déloyale du régime canadien n’est qu’un prétexte pour s’attaquer à notre souveraineté et faire main basse sur nos ressources naturelles.  [ + ]

3 août 2022 – « Après plus de quatre mois de conflit, on a encore un appui indéfectible des membres : on ne lâchera pas. » [ + ]

1 août 2022 – L’entente, d’une durée de trois ans, comprend des augmentations salariales entre 16 et 23 % et inclut une clause de protection contre l’inflation. [ + ]

30 juillet 2022 – « Il est grand temps que Glencore publie un plan d’action détaillé et s’engage fermement à une réduction la plus grande techniquement possible dans l’air qui se retrouve aux abords de la Fonderie Horne », a déclaré Louis Bégin. [ + ]

Heures supplémentaires à taux double pour le personnel du RSSS pour pallier le manque de main-d'œuvre.

« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

25 juillet 2022 – Si le gouvernement veut devenir l’employeur de choix, comme il le clame dans son plan santé [et services sociaux], il serait plus que temps qu’il soutienne adéquatement ses salarié-es et qu’il applique le principe de précaution pour celles et ceux qui tiennent le réseau à bout de bras », ont conclu les porte-paroles syndicaux. [ + ]

La grève se poursuit chez Rolls-Royce Canada

La dernière offre patronale rejetée massivement

25 juillet 2022 – Malgré toutes les tentatives de l’employeur pour casser la solidarité qui unit les membres, leur détermination demeure intacte. Rappelons que le 15 mars, RRC a imposé un lock-out à ses 530 salarié-es de l’usine située sur le Chemin de la Côte-de-Liesse. [ + ]

21 juillet 2022 – « C’est une entente qui répond à un grand nombre de nos demandes et il faut en être fiers. Les changements concernant l’échelle salariale et les primes sont des gains importants pour nos membres. C’est aussi une première d’avoir une journée de congé payé pour le décès d’un animal de compagnie », indique Alexandra Fortin-Boulay, présidente du syndicat. [ + ]

Entente de principe adoptée chez Locweld

Un nouveau syndicat découvre la « manière CSN »

19 juillet 2022 – Devant la compétition féroce à laquelle se livrent les employeurs pour attirer la main-d’œuvre, une solution simple s’impose : améliorer les conditions de travail ». [ + ]

Consultez toutes les nouvelles