Nous suivons la situation de la COVID-19 de très près

La situation de la pandémie du coronavirus évolue excessivement rapidement. La CSN tient à aviser son personnel, ses syndicats affiliés et l’ensemble de ses membres qu’elle suit la situation de très près.

Chacune de nos équipes travaille à pied d’œuvre afin d’appuyer les différents syndicats de la CSN au front contre la COVID-19. Nous sommes en contact avec les représentantes et les représentants du gouvernement et des différents organismes auxquels nous siégeons, et ce, afin d’assurer la santé et la sécurité des travailleuses et des travailleurs que nous représentons et de contribuer, au meilleur de nos capacités, au bien-être de l’ensemble de la population.

La pandémie du coronavirus suscite de nombreuses questions, concrètes et complexes, en matière de relations de travail. Afin d’appuyer le travail de ses syndicats et de répondre aux préoccupations des travailleuses et des travailleurs, la CSN met à leur disposition ce document de référence ainsi que cette foire aux questions. Si certains enjeux demeurent sans réponse, merci de nous écrire à coronavirus@csn.qc.ca.

D’ailleurs, dans le but d’assurer un soutien efficace aux membres de nos syndicats éprouvant des difficultés avec leurs demandes de prestation canadienne d’urgence (PCU) et d’assurance-emploi, nous avons établi une procédure :

  • Le membre affecté par une mise à pied ou une perte d’emploi reliée aux mesures prises en relation avec la covid-19 doit compléter sa demande de prestation canadienne d’urgence (PCU) en ligne ou par téléphone avec le système automatisé (1 800 959 2041 ou 1 800 959-2019). Le membre doit avoir été sans revenu d’emploi et sans emploi pour une période 14 jours consécutifs pour avoir droit à la PCU.
    1. Avant de faire sa demande, le membre doit s’inscrire à « Mon dossier » sur le site de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et s’inscrire au dépôt direct.
    2. Si le membre a déjà fait sa demande d’assurance-emploi à cause d’une mise à pied reliée à la covid-19 après le 15 mars 2020, sa demande sera automatiquement transférée au programme de prestation canadienne d’urgence (PCU). Ne pas faire une autre demande au programme PCU.
    3. Si le membre recevait déjà, avant le 15 mars 2020, des prestations d’assurance-emploi, il continue de recevoir ses prestations. Il n’a pas besoin de faire une demande au PCU. Si les prestations se terminent avant le 3 d’octobre, il pourra, lorsque ses prestations d’assurance-emploi seront épuisées, faire une demande pour recevoir la PCU.
    4. Si un membre a été mis à pied après le 15 mars 2020 et se qualifie aux prestations d’assurance-emploi, doit faire une demande à l’assurance-emploi et non pas au PCU.
  • Le membre doit attendre la décision du programme de Prestation canadienne d’urgence ou de l’assurance-emploi. En cas de problème lié à sa demande d’assurance-emploi, prestation canadienne d’urgence ou prestation spéciale (maladie), le membre doit communiquer avec l’exécutif de son syndicat local.
  • Toute demande de prestation (assurance-emploi, PCU ou autre) qui est refusée doit être communiquée au comité exécutif de son syndicat. Attention !!! Il y a une date limite pour contester une décision de l’Agence du revenu du Canada.

Nouvelles CSN COVID-19

7 décembre 2022 – Plusieurs transporteurs semblent plus intéressés par leur marge de profit que par le service aux élèves - Stéphanie Gratton [ + ]

6 décembre 2022 – "Il faut cesser de s’intéresser seulement aux manchettes qui accaparent l’attention des médias. Le ministre Drainville devra se rendre compte que le réseau de l’éducation public est en danger par manque de personnel et par manque d’investissements", Caroline Senneville. [ + ]

5 décembre 2022 – "Nous souhaitons vivement que la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, n’ait pas une vision réductrice et marchande de l'enseignement supérieur", Caroline Senneville. [ + ]

1 décembre 2022 – D’une durée de quatre ans, notre nouvelle convention collective prévoit des augmentations salariales variant de 4,42 $ à 4,90 $ l’heure à la signature, ce qui signifie des majorations de l’ordre de 20 à 30 %. Sur quatre ans, ça représente des augmentations de 30 à 36 % - Nancy Lafond [ + ]

1 décembre 2022 – En accordant une attention particulière aux différentes données présentées dans le rapport, on remarque certains écarts notables, entre autres avec les entreprises privées syndiquées qui offrent une rémunération globale de 9,3 % supérieure au secteur public. [ + ]

La CSN demande des changements immédiats

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

29 novembre 2022 – Les travailleuses et les travailleurs ont droit à un milieu de travail sans violence, sans intimidation. [ + ]

Lettre ouverte de Caroline Senneville dans La Presse

6 décembre : quand la haine perdure

29 novembre 2022 –  [ + ]

Disparité de traitement dans le transport scolaire

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

29 novembre 2022 – Alors que nos collègues de Montréal ont récemment reçu une indexation provenant de la bonification des enveloppes du Centre de services scolaires de l’ordre de 5,79 %, pour notre part, nous n’avons rien reçu du tout de ces sommes dédiées aux salaires - Françoise Desmarteau [ + ]

28 novembre 2022 – Actuellement, on se distingue des autres écoles par nos mauvaises conditions de travail. [ + ]

28 novembre 2022 – L'entente sera bientôt présentée en assemblée générale afin que les membres se prononcent sur son contenu. [ + ]

Consultez toutes les nouvelles